Institut de Beauté et Bien-Etre à Toulouse

Lumière sur le mimosa

Il était plus que temps de vous parler de cet actif, qui compose un des 2 principaux de l’escale « Mexique » Eskalia.

Le mimosa fait partie d’une grande famille, les mimosoideae, qui font eux-même partis des fabaceae, qui compte près de 400 espèces (famille recomposée ça !).
Mais tous n’ont pas les mêmes propriétés et c’est sur le mimosa tenuiflora que nous allons nous pencher (non ce n’est pas celui que vous connaissez toutes, avec les petites boulettes jaunes, lui en vérité c’est un acacia, qu’on appelle à tord mimosa, celui dont nous allons parler a lui, des fleurs blanches).

Il pousse dans le nord du Brésil mais surtout dans tout le Mexique, où il a été reconnu faisant parti du patrimoine national et ses bienfaits sont reconnus dans le monde entier et même dans le monde médical.

Son écorce broyée permet la régénération et cicatrisation des tissus, notamment en cas de brûlure.
Les guérisseurs mayas s’en servaient dès le 10ème siècle pour soulager et traiter les lésions cutanées, leur permettant de cicatriser sans laisser de traces.
Au Mexique, lors de l’explosion d’une usine de gaz de pétrole liquéfié en 1984, faisant près de 7000 blessés et du séisme de Mexico, qui a fait près de 30 000 blessés, le mimosa, aussi appelé tepezcohuite, a été employé avec succès pour parer à la pénurie de médicaments et aider à soigner les grands brûlés, prouvant à tous ses qualités réparatrices et régénérantes.

Il est riche en tanin, ce qui lui permet d’avoir des propriétés antibactériennes, antifongiques (les champignons), d’imperméabiliser la peau et de la raffermir grâce à un effet astringent, ce qui lui permet d’être un allé de choix dans le traitements de tous les types de peaux, notamment les peaux acnéiques.

Il contient aussi des flavonoïdes, antioxydant puissants permettant de limiter la dégradation des tissus par l’oxygène et veinotoniques permettant de renforcer la paroi des capillaires sanguins, idéal en cas de peaux sensibles ou réactives.

Le mimosa a également des propriétés analgésiques et il aide à soigner la toux et les bronchites.

La combinaison de tous ces bienfaits, permet de donner au mimosa, appelé également « arbre à peau » des propriétés exceptionnels qui en font un actif de choix dans les produits cosmétiques.
Idéal pour tous les types de peau, il apportera régénération et protection.

Ah oui, il parait que le  mimosa est réputé pour être à la base du ajuca ou vinho de jurema, une boisson hallucinogène rituelle dans certaines ethnies d’Amérique du Sud. Il s’agit d’un culte ancien signalé dans une chronique de 1788 et une autre de 1843, vous voyez, il fait vraiment plein de choses !

No Comments

Comments are closed.